Goûtez le Québec !

Les Aliments du Québec, à table pour les fêtes !

À la veille des fêtes de fin d’année célébrons et mettons les Aliments du Québec en vedette ! Il y a plus de 1500 entreprises adhérentes à Aliments du Québec et plus de 25 000 produits vérifiés à mettre sous le sapin ou sur votre table. Repérez les logo Aliments du QuébecAliments préparés au Québec et leurs déclinaisons bio. Une autre alternative avec plus de 600 restaurants adhérant au programme Aliments du Québec au Menu, il est facile de passer votre commande à temps pour festoyer avec nos chefs québécois.

Appréciez les petits plaisirs de la vie autour d’une tablée entourée de votre famille, personne ne nous empêchera de célébrer avec nos aliments locaux et produits du Québec !!! Mettez les aliments du Québec dans votre panier d’épicerie !

Comment faire découvrir des produits locaux ?

Découvrir des produits du Québec, c’est encore plus agréable lorsque nous sommes entourés de nos amis et de notre famille. Pour créer la meilleure dégustation de produits locaux, visitez les commerçants et artisans de votre région et demandez à vos invités quels sont leurs produits préférés. Par exemple, dressez une liste tous ensemble des produits que vous voulez absolument essayer. Cela vous permettra de constituer un plateau de victuailles remplis de produits québécois ! Une méthode facile pour organiser un festin dont vous vous rappellerez. Demandez aussi à vos invités qui proviennent d’autres régions du Québec de vous faire découvrir les meilleurs produits de leur région.

Voici le type d’aliments que nous vous proposons d’utiliser pour garnir vos plateaux du Québec :

  • Pain aux céréales et canneberges
  • Fruits séchés du Québec
  • Baguette en tranche grillée (idéale pour les fromages crémeux)
  • Petits cornichons et petits oignons en accompagnement
  • Moutarde forte
  • Confit d’oignon
  • Rillette, galantine ou pâté de canard
  • Mousse de volaille au porto
  • Jambon blanc
  • Foie gras
  • Saucissons variés (épicés ou non)
  • Rosettes de porc
  • Fromages du Québec
  • Cafés, infusions et autres boissons
  • Et plus encore …

Dinde farcie, sauce aux atocas, ragoût de boulettes, bûche de Noël… Les repas traditionnels de Noël nous font envie toute l’année! À ces grands classiques s’ajoute une panoplie de petits plaisirs alimentaires gourmands et locaux provenant des quatre coins du Québec. Une fois n’est pas coutume les fêtes de fins d’années sont un moment propice pour explorer nos régions qui regorgent de ces Aliments du Québec !

Voici quelques suggestions en cascades à mettre dans vos bas de Noël et qui fera plaisir aux palais des plus gourmands d’entre vous :

Rosettes de chocolat au lait, Chocolaterie des Pères Trappistes

Pour ceux et celles qui ont un palais un peu plus capricieux, il est bon de savoir que ces rosettes sont certifiées sans gluten, sans noix, sans arachides, sans œufs et sans sulfites. Un choix judicieux pour les adeptes de sucreries qui sont malheureusement pris avec des restrictions alimentaires! 

Boîte de biscuits de Noël, La Biscuitery

Les sablés les plus raffinés et décadents qui soit, avec un assortiment de quatre variétés dont le sablé au chocolat et à la noisette, le sablé au citron et graines de pavot, le sablé viennois avec un cœur en chocolat et les palets aux amandes. 

Crème glacée biscuits pain d’épices, Laiterie Chagnon

Crème glacée faite à partir de la crème obtenue de la transformation du lait cru en lait de consommation. Fait avec leur crème fraîche, qui rehausse la texture, et lui donne du corps pour de meilleures sensations gustatives. Ils y ont ajouté des morceaux de biscuits de pain d’épices ainsi que du glaçage blanc fromage à la crème qu’il y a sur les biscuits. On y goûte et on en veut encore!

Bûche Bomba Rosa de Madame Labriski

La Bomba Rosa est un gâteau roulé vanillé agrémenté d’un coulis à la framboise, d’une ganache au chocolat et d’un croustillant à la noix de coco grillée. Certifiée sans gluten, sucrée à la purée de dattes, sans sucre raffiné ni matières grasses ajoutés, sans produits laitiers ni agents de conservation, arômes ou colorants alimentaires.

Moutarde La Morin au poivre rose

La Morin Poivre Rose allie le mordant de La Morin Originale au parfum délicat du poivre rose pour un goût exquis. On la sert en accompagnement d’un poisson grillé, pour aromatiser un tartare ou sur une viande grillée.

Terrine de foie gras de canard baluchon de chez Rougié, foie gras de canard au torchon de chez Le Canard Goulu ou produits de Les Canardises

Rôti de côtes croisées avec os ou Cipâte aux trois viandes de Bœuf Québec 

En collaboration avec le porc du Québec et le poulet du Québec, Bœuf Québec propose son cipâte pour rassembler et rendre heureux les québécois pour la période des fêtes!

Canneberges entières séchées extra-grosses de chez Nutra Fruit

Célébrons ensemble les Aliments du Québec ! Osons et choisissons les produits d’ici !

Aliments du Québec, un identifiant fort pour les produits du Québec !

Fondé en 1996 par les membres de la Filière agroalimentaire québécoise, Aliments du Québec est un organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir l’industrie agroalimentaire à travers les marques Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec et leurs déclinaisons respectives, au profit de l’économie québécoise.

Vous allez me dire c’est quoi le bioalimentaire ?

C’est l’ensemble des activités économiques reliées à la production agricole, aux pêches et à l’aquaculture, à la transformation des aliments et des boissons, au commerce de ces produits ainsi qu’à la restauration.

Pour simplifier : le bioalimentaire c’est tout ce qui touche l’agroalimentaire plus l’industrie des pêches.

Cette année, en 2021, Aliments du Québec célèbre ses 25 ans d’existence. 

Dans un contexte ou l’achat local prend de plus en plus de place, le consommateur est à la recherche de transparence et d’authenticité !

Il peut donc en toute confiance se tourner vers les marques de certification d’Aliments du Québec pour faire des choix éclairés.  Ces logos Aliments du Québec et Aliments Préparés au Québec et leurs déclinaisons biologiques sont les véhicules par excellence pour faciliter le repérage des produits alimentaires québécois en épicerie.

L’organisation, c’est une marque repère : Aliments du Québec

Aliments du Québec est la seule organisation qui garantit la provenance des produits qu’elle contrôle et vérifie.

C’est une organisation québécoise qui encourage les Québécois à manger local en fournissant des repères de confiance à travers ses logos, reconnus par tous.

Aliments du Québec représente plus de 1500 entreprises adhérentes et plus de 25 000 produits qui sont vérifiés pour guider les consommateurs à travers leurs choix en épicerie. Il est un facilitateur au processus d’achat responsable et local et ce dans à peu près tous les départements agroalimentaires des supermarchés.

Les marques de certification, des marques de confiance

Pour porter le sceau Aliments du Québec ou Aliments préparés au Québec ou l’une des déclinaisons biologiques de ses deux marques, les produits doivent répondre à des critères rigoureux et être validés par notre organisation.

Aliments du Québec

Un Aliments du Québec, c’est tout produit entièrement québécois ou tout produit composé d’un minimum de 85 % d’ingrédients d’origine québécoise, et ce, à condition que tous les ingrédients principaux proviennent du Québec. De plus, toutes les activités de transformation et d’emballage doivent être réalisées au Québec.

Aliments préparés au Québec

Un Aliments préparés au Québec, c’est tout produit entièrement transformé et emballé au Québec, fait d’ingrédients québécois et/ou importés. De plus, lorsque les ingrédients principaux sont disponibles au Québec en quantité suffisante, ils doivent être utilisés.

Deux déclinaisons biologiques

Depuis mars 2013, il existe deux déclinaisons des marques Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec. Issues d’un partenariat avec la Filière biologique du Québec et le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV), ces déclinaisons associent le mode de production à la vérification de provenance, afin d’offrir un repère aux consommateurs québécois en quête de produits répondant à leurs préoccupations et leurs valeurs.

Le défi 12 $ : tout le monde y gagne! | Achat local | Blogue | Aliments du  Québec

Aliments du Québec bio et Aliments préparés Québec bio

Les produits ayant obtenu ces marques de certification répondent ainsi à la fois aux critères de provenance des Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec, et à ceux imposés et validés par le CARTV, gardien de l’authenticité des produits d’appellation biologique du Québec. Une double garantie!

Aliments du Québec au Menu

Aliments du Québec au menu est un programme qui reconnaît les restaurants et les institutions qui s’approvisionnent majoritairement en aliments d’ici. Pour que manger local soit possible dans toutes les occasions, aussi bien à la maison qu’au restaurant ou à la cafétéria! Il existe deux volets au programme : un volet restaurateur et un volet institutionnel.

À ce jour ce sont plus de 600 restaurants et 250 établissements institutionnels reconnus, engagés dans cette démarche d’approvisionnement local.

Les outils pour aider les consommateurs :

  • Le répertoire
  • Le blogue : astuces idées recettes, portraits d’entreprises, liste de produits à découvrir (par région, par thématique…)

Aliments du Québec est un identifiant fort reconnu qui permet de garantir que l’activité économique sur les produits identifiés est québécoise.

C’est à dire que la richesse, les investissements financiers, matériels et humains et tout le développement de mise en marché est fait au Québec.

Les différentes étapes de l’histoire d’Aliments du Québec :

À suivre …

67ème gala national de la SCCPQ. 

« La relève de demain : une profession, une norme, une même fierté ! ». 

La relève, c’est le thème qui a été choisi pour le 67ème gala de la présidence de la Société des Chefs, Cuisiniers et Pâtissiers du Québec (SCCPQ). Après une pause de deux ans pour cause de crise sanitaire, c’était le grand retour de ce gala annuel des professionnels des métiers de la restauration et des métiers de bouche.

C’est donc au musée de la Civilisation de Québec que membres, professionnels, partenaires et amis se sont retrouvés pour célébrer et remettre les titres nationaux annuelle et autres distinctions. Grâce à la collaboration de la Fondation de l’Association Restauration Québec, en plus de deux bourses de 750 $ remises à des étudiants en cuisine et en pâtisserie, la SCCPQ a invité 50 étudiants provenant de différentes écoles hôtelières de la province pour partager cette grande fête de nos artisans du goût. C’est autour d’un repas 100 % québécois « Aliments du Québec au menu », préparé par les étudiants de l’école hôtelière de Fierbourg et le chef Joseph Sarrazin, accompagné de son équipe du Quarante 7 que se sont retrouvé les convives.

Dominic Jacques chef cuisinier de l’année !

Visiblement ému, celui qui a remporté la populaire émission Les Chefs! en 2012 le chef exécutif et copropriétaire du restaurant Chez Rioux & Pettigrew à Québec, Dominic Jacques, a été sacré chef cuisinier de l’année au Québec. Il succède au chef et animateur montréalais Jonathan Garnier de La Guilde culinaire, qui avait remporté les honneurs en 2019 — ce dernier a conservé son titre en 2020 comme il n’y a pas eu de remise de prix en raison de la pandémie.

Marie Beaudry – Dominic Jacques – Yoann Duroy

En recevant son prix, il en a profité pour rappeler le contexte particulier qui l’a mené avec son équipe à se retrousser les manches. Établi dans le Vieux-Port de Québec, Chez Rioux & Pettigrew a été proactif dès le début de la crise sanitaire en proposant des boîtes repas gastronomiques pour emporter qui ont été très populaires. Le chef et ses associés ont aussi lancé le casse-croûte « interstellaire » Roquette à l’été 2020, qui est revenu en force l’année suivante. Sans oublier l’ouverture du petit voisin, le restaurant Porcelaine, en juillet dernier. Fier de son équipe dont il prend bien soin, ses associés et lui ont mis l’humain au cœur du développement de leurs entreprises, en faisant notamment aménager des espaces d’entraînement et de détente pour leurs employés.

Huit autres chefs cuisiniers étaient en nomination aux côtés de M. Jacques, dont François-Emmanuel Nicol (restaurant Tanière3 à Québec), Émile Tremblay (Faux Bergers à Baie-Saint-Paul), David Hibon (Le Flamant à Montréal), Mathieu Perreault-Jesserey (Bistro Le Coup Monté à Repentigny et l’Assomption), Bruno Léger (Recto Verso à Ste-Adèle), Helena Loureiro (Restaurant Helena et Portus 360 à Montréal), Antonio Varano Trattoria (Casa Rinacchio à Laval) et Yannick Lasalle (Les Fougères à Chelsea).

Nicolas Butelet – Olivier Tribut – Sébastien Bonnefis

Olivier Tribut chef pâtissier de l’année !

Le titre de chef pâtissier national de l’année a pour sa part été attribué à Olivier Tribut, chocolatier et chef enseignant à l’École hôtelière de la Capitale. Il succède ainsi à la cheffe pâtissière Gaël Vidicaire, également de Québec.

En recevant avec beaucoup d’humilité ce prix remis par ses pairs Olivier Tribut a souligné qu’il enseigne depuis un an un nouveau DEP unique en pâtisserie axé sur les produits du terroir québécois.

Parmi les huit autres chefs pâtissiers en nomination se trouvaient notamment Joël Lahon (Château Frontenac), Olivier Duplessy (Pâtisseries et gourmandises d’Olivier, à Rimouski), Ermenegildo Cimmino (Pâtisserie Bel-Air à Montréal), Jacques Chauvet (artiste du sucre), Benjamin Oddo (Maison Oddo à Gatineau), Pierre Thivierge (Pâtisserie Brossard à Brossard) Jean-Guy Perreault (Les boulangeries MariePain à Repentigny) et Jean-Marc Guillot (Hôtel Reine-Élizabeth à Montréal)

Emeline Péro – Cheffe santé 2021

Emeline Péro Cheffe santé de l’année !

Parmi les autres prix remis au cours de la soirée, soulignons également celui du chef santé de l’année décerné à Emeline Péro, la cheffe à la barre du restaurant Les Botanistes depuis mars dernier.

Mme Péro qui succède à la cheffe enseignante de Québec Annie Caron, a travaillé au Saint-Amour aux côtés du chef Jean-Luc Boulay.

Elle signe aujourd’hui chez Les Botanistes, un menu où les légumes sont finement travaillés, sans pour autant délaisser les protéines dans l’assiette.

Les lauréats 2021

Prix nationaux remis par la SCCPQ

  • Prix Chef cuisinier national de l’année : Dominic Jacques, chef-copropriétaire Chez Rioux & Pettigrew 
  • Prix Chef pâtissier national de l’année : Olivier Tribut, chef enseignant à l’École hôtelière de la Capitale
  • Prix Cheffe santé de l’année : Emeline Péro, cheffe au restaurant Les Botanistes 
  • Prix lumière : Thomas Delannoy, président de Chef CANADA 
  • Prix Reconnaissance Rollande Desbois : Colombe St-Pierre, cheffe-propriétaire Chez Saint-Pierre 
  • Prix Max-Rupp : François Pellerin, chef-propriétaire Le Garde-manger de François 
  • Prix Méritas : Gaëtan Tessier, chef et enseignant au Centre de formation professionnelle Relais de la Lièvre-Seigneurie 
  • Prix Personnalité : Jonathan Garnier, chef cuisinier, animateur et copropriétaire de La Guilde culinaire 
  • Prix Partenaire économique : Association Restauration Québec (ARQ)

La SCCPQ lance un appel au gouvernement et un message positif à la relève !

« Dans un contexte où le manque de personnel qualifié s’amplifie dangereusement et où la question des salaires est au cœur des préoccupations de nos professionnels, la SCCPQ a un rôle déterminant à jouer», a fait savoir par voie de communiqué son président, Bruno Gagné. « Elle est là pour faire le pont entre le gouvernement et l’ensemble de l’industrie bioalimentaire, et aider dans le recrutement de la main-d’œuvre et l’obtention de conditions de travail plus équilibrées pour ses travailleurs. »

Le vice-président de la SCCPQ, Sébastien Bonnefis, a aussi souhaité livrer un message positif de la profession à la relève présente, à l’opposé de ce qui a été véhiculé dernièrement dans les médias. « Je suis tanné du négatif. C’est possible d’avoir une belle carrière, avec un bon salaire », a-t-il souligné. 

Rappelons que la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec a notamment pour mission de promouvoir la cuisine du Québec et d’œuvrer à son développement culturel, humain et professionnel.

Vidéo : 67ème gala de la Société des Chefs, Cuisiniers et Pâtissiers du Québec (SCCPQ)

Les algues …

Cette semaine, nous allons parler d’Aliments du Québec qui prennent petit à petit une place non négligeable dans notre alimentation. En effet nous allons parler de produits que nous pouvons qualifier de « nouveaux produits », il s’agit des algues comestibles. 

L’engouement pour les algues a grandement augmenté ces dernières années, véritable superaliment de la Gaspésie, ici au Québec, les algues offrent saveur et originalité, en plus d’être un aliment végétarien, voir végétalien. Elles sont de plus en plus considérées comme un aliment « santé » à intégrer au régime alimentaire. En plus de leurs propriétés organoleptiques (couleur, texture, odeur, saveur) et de leur pouvoir gélifiant ou épaississant, les algues ont des propriétés nutritionnelles intéressantes en alimentation.

Pour information, les algues marines (ou légumes de mer) semblent être des aliments de bases dans l’alimentation humaine depuis des temps préhistoriques (les premières évidences monteraient à plus de 20 000 ans), avant même la consommation de nombreux végétaux terrestres. 

D’ailleurs, la consommation d’algues est traditionnelle dans les pays d’Extrême-Orient (Japon, Chine, Corée), où la consommation directe constitue le débouché principal pour la production d’algues qui sont essentiellement cultivées. A l’opposé, la consommation directe est très faible en Amérique du Nord et en Europe, malgré quelques utilisations ancestrales en Bretagne et en Europe du Nord, sous forme de salade, soupes ou pain d’algues. Dans ces pays, depuis de nombreuses années, la majeure partie de la production d’algues brunes et rouges est destinée à l’extraction de plusieurs constituants (alginates, agars, carraghénanes) utilisés comme additifs alimentaires (E400 à E407) du fait de leurs propriétés gélifiantes ou épaississantes.

La consommation directe des algues alimentaires s’accroît en Europe, où les ressources sont abondantes (côtes rocheuses en Espagne, France, Grande-Bretagne, …) et elle commence à prendre leur place ici au Québec notamment en Gaspésie avec des entreprises comme un Océan de Saveurs et Seabiosis

Les algues les plus utilisées en alimentation sont :

Kombu : 

Le mot Kombu (ou Kelp en anglais) est le mot japonais qui initialement désigne l’espèce d’algue Saccharina japonica. Mais ce terme est ensuite devenu le nom commercial de diverses autres laminaires, dont la Laminaire sucré ou Kombu royal (Laminaria saccharina).

Ingrédient important dans la cuisine japonaise, coréenne et chinoise, le Kombu est souvent séché puis coupé en lanière ou mit en poudre. Au Japon, le Kombu est utilisé dans des plats de poisson, de viande, dans des soupes ou comme légume dans le riz. 

Wakamé :

La Wakamé, nom japonais de l’Undaria pinnatifida est largement utilisé au Japon ainsi qu’en Chine. La Wakamé est souvent séchée après avoir été rincée dans l’eau douce. Après réhydratation, l’algue est utilisée comme additif dans les soupes. Ainsi, la soupe de Wakamé est littéralement servie à tous les repas au Japon. L’algue peut aussi être rôtie ou utilisée à moitié réhydraté avec du riz. En Chine, La Wakamé est souvent utilisée dans les soupes Miso ou dans des salades Sunomono. 

La Wakamé est aussi largement connue pour la salade de Wakamé, que l’on peut trouver comme met asiatique dans de nombreux pays occidentaux.

Nori :

Le mot Nori est un mot japonais maintenant connu de façon universelle pour différentes espèces d’algues rouges comestibles du type Porphyra. Les pêcheurs japonais cultivent le Nori depuis le 17ème siècle. Le Nori est généralement séché, réduit en copeaux et pressé sous forme de feuilles. Ces dernières sont mondialement connues pour être un ingrédient clé des sushis. Les feuilles peuvent aussi être rôties pour leur donner une couleur verte et réduites en flocons qui sont ensuite ajoutés aux sauces, soupes et bouillons.

Au Québec l’entreprises Seabiosis est une entreprise gaspésienne, créée en juin 2016, qui a pour mission de démocratiser la consommation des algues en Amérique du Nord. 

Pour cela, Seabiosis se tient à l’avant-garde dans la culture et la transformation des algues en proposant des produits au goût léger de la mer accessible même aux non-initiés.

Seabiosis veut dire « Symbiose de la mer », un principe que l’entreprise tente d’implanter dans chaque aspect de ses activités. D’ailleurs la symbiose est une relation mutuellement bénéfique entre deux ou plusieurs organismes d’un même milieu qui correspond parfaitement aux nouvelles tendances de production et consommation alimentaire plus responsable.

L’entreprise propose différents Aliments du Québec comme : 

Les pesto d’algues

Ces Pesto aux algues sont une alternative marine aux pestos classiques, vert ou rouge que vous connaissez. Ils accompagnent délicieusement les plats de pâtes, pizzas, sandwichs, etc., que vous soyez du type pesto maison classique au parmesan ; ou plutôt pesto végan et croquant ; ou encore pesto “rosso” aux tomates séchées.

Pesto de Kombu : un pesto vert où le basilic est remplacé par le Kombu royal (laminaire sucrée), une algue naturellement collectée en Gaspésie.

Pesto de Dulse : version « pesto rouge » de notre Pesto de Kombu, agrémentée de délicieuses tomates séchées et de quelques flocons de Dulse (Bacon de mer), une algue rouge au goût délicat.

Pesto de Kombu VEGAN : pesto aux algues marines végan, avec de la levure nutritionnelle et des graines de tournesol grillé. Une délicieuse option santé de pesto aux algues pour les végétaliens et les foodies curieux de nouvelles saveurs.

Salades d’algues

De délicieuses salades d’algues aux ingrédients simples et locaux, avec des saveurs exotiques et exquises pour un lunch rapide et santé.

Algues marinées

Avec des algues croquantes et fondantes à la fois, les algues marinées de type pickles qui allient le goût si caractéristique des pickles avec le goût léger de la mer. À manger telles quelles ou à mettre dans vos “plateaux”: de fromages, de charcuteries, de poissons fumés, de sushis. 

Saucissons d’algues

Un mariage terre et mer avec des saucissons secs pur porc parsemés de flocons de Kombu royal, une algue naturelle de la Gaspésie, le tout arrosé de la délicieuse bière La Gaspésienne #13 de la Microbrasserie Pit Caribou ou de morceau de cheddar vieilli.

Tous les produits suivant sont disponible sur la boutique en ligne.

  • Kombu mariné
  • Salade de kombu – kimchi
  • Pesto de kombu, de dulse, de kombu vegan, 
  • Cornichons de kombu

Osez et découvrez les Aliments du Québec !

Le local s’invite dans les institutions !

Pour faire la différence dans une démarche d’autonomie alimentaire, il faut intervenir sur toute la chaine de l’alimentation en éduquant, sensibilisant et en posant des gestes concrets dans tous les milieux à commencer par le secteur institutionnel.

Les 21, 22 et 23 septembre, on célèbre pour la 2e année les aliments locaux dans les institutions du Québec ! Lors de ces journées, les milieux de la petite enfance, écoles, cégeps, universités, établissements de santé et bureaux de partout au Québec sont invitées à déployer de petites et grandes actions dans leur milieu pour faire connaître aux usagers l’importance de découvrir, cuisiner et déguster les produits d’ici! 

Les journées « Les institutions mangent local ! » sont une initiative d’Aliments du Québec au menu et Équiterre, en collaboration avec  le Défi 100% local et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

L’événement s’adresse à tous les établissements institutionnels privés ou publics :

  • Services de garde à la petite enfance (CPE et garderies)
  • Établissements d’enseignement primaire et secondaire
  • Établissements d’enseignement collégial et universitaire
  • Établissements de santé
  • Milieux de travail
  • Organisations diverses (OBNL, loisirs, communautaires, saines habitudes de vie)
  • Entreprises, fournisseurs ou distributeurs.

Et oui, ici aussi on peut consommer des produits locaux du Québec !

Pour ce faire, on vous propose trois types d’activités inspirantes pour célébrer les aliments d’ici dans votre milieu institutionnel dans une « boite à idées » à télécharger ?

  • Servez des aliments locaux
  • Aller à la rencontre de producteurs locaux 
  • Organisez des activités participatives et/ou éducatives

Servez des aliments locaux

  • Choisissez des fruits de saison : En septembre, les aliments frais et locaux abondent, profitons-en pour s’approvisionner en produits de saison !
  • Mettez des plats québécois à votre menu. Pour vous aider, télécharger le recueil « inspiration locale, 120 recettes pour des menus aux couleurs des saisons québécoises » développé par Aliments du Québec en collaboration avec l’Institution de tourisme et de l’hôtellerie du Québec (ITHQ).
  • De la collation au menu complet, faites savoir à votre clientèle ce qu’elle mange et pourquoi en mettant en valeur les produits d’ici. Furetez dans le répertoire des 25 000 produits vérifiés d’Aliments du Québec ou Aliments préparé au Québec, en cherchant par catégories de produits ou par régions. Et n’oubliez pas de repérer les logos Aliments du Québec lors de vos achats
  • Mettez de l’avant un produit de votre région : Posez-vous la question de savoir quelle est la vedette alimentaire de votre région et mettez-la de l’avant

Aller à la rencontre de producteurs locaux en organisant une sortie thématique 

  • L’automne regorge de possibilités de sorties ou d’activités agrotouristiques qui mettent naturellement en valeur les aliments locaux.
  • Servez-vous par exemple de l’application « Mangeons local! » développé par l’Union des producteurs agricoles (UPA) pour découvrir un vaste choix d’attraits gourmands ou de circuits thématiques 
  • Visitez un marché public, etc.

Organisez des activités participatives et/ou éducatives

  • Participez à des ateliers en ligne, webinaire ou formation à saveur local et gourmande.
  • Fêtez, jouez et amusez votre clientèle.
  • Réalisez des activités pédagogiques en sensibilisant les élèves à l’alimentation locale.
  • Invités (entreprises, producteurs, nutritionnistes)

Célébrons ensemble les aliments du Québec !

Aliments du Québec Au Menu : Les institutions mangent local !

Septembre = local

Le mois de septembre c’est la fin de l’été et le début de l’automne, mais ’est aussi le mois ou chacune de nos régions gourmandes nous invitent à célébrer l’achat local à travers une démarche simple qui est une invitation à nous consommateur, de produire, s’approvisionner, cuisiner et consommer local. 

À propos du Défi 100% local :

Relevez le Défi 100 % local en mettant plus de produits locaux dans votre assiette, et ce, durant tout le mois de septembre!

Le Défi est ouvert à tout le monde : c’est facile, ludique et ça soutient l’économie des régions du Québec. Choisissez vos défis du mois parmi une liste d’objectifs et recevez des outils et conseils durant tout le mois de septembre pour devenir encore plus locavore.

Que ce soit pour des raisons de goût, d’économie, de fraîcheur ou pour l’environnement, manger local est un choix gagnant pour tous. 

D’ailleurs, sur le site d’Aliments du Québec vous pouvez effectuer des recherches et consulter les produits proches de chez vous par catégories :

  • Boissons
  • Boulangeries pâtisseries et pâtes alimentaires
  • Confiseries et produits sucrés
  • Fruits et légumes
  • Produits céréaliers
  • Mets préparés et produits végétariens
  • Noix, arachides et grignotines
  • Nourritures pour animaux
  • Poissons et fruits de mer
  • Produits laitiers et substituts
  • Soupes, sauces, marinades, assaisonnements et épices
  • Viandes
  • Huiles, autres matières grasses et légumineuses

Et si nous débutions notre exploration gourmande du Québec avec un Aliments du Québec emblématique du mois de septembre ?

En effet, septembre rime avec la saison des pommes qui commence, et il n’y a pas plus local qu’une belle pomme cueillie dans un verger à même son arbre. Quelle douce sensation de croquer à pleine dent dans une pomme du Québec !

En effet, que ce soit en autocueillette, vente en kiosque, achat en ligne, en épicerie ou sur les marchés publics plus de 100 producteurs de pommes partout au Québec vous proposent une multitude de variété de pommes à croquer ou à cuisiner. 

Qu’elle s’appelle Vista Bella, Sunrise, Lobo, Honeycrisp, Gala ou McIntosh, elles sont croquantes, juteuses, aromatiques, acides, fermes, épicés ou au goût atypique. Chacun y trouvera sont fruit préféré!

La pomme est un produit pratique, gourmand, santé et versatile que l’on peut apporter facilement partout dans sa poche pour combler nos petits creux.

Elle peut aussi être cuisiné et apprêté de tellement de manière différente. Heum qui n’a pas dans sa mémoire olfactive l’odeur d’une belle tarte aux pommes chaude qui sort du four …

Pour nous guider et choisir nos pommes préférés, Pommes Qualité Québec, fier partenaire d’Aliments du Québec vous propose un petit aide-mémoire sur les différentes variétés disponibles pour vous aider dans votre choix.

Les pommes font d’ailleurs l’objet d’un contrôle de qualité rigoureux assurée par la firme Gestion Qualiterrapour Pommes Qualité Québec. En magasin grâce à son autocollant avec son numéro d’identification (code PLU) il est facile d’identifier l’origine des pommes que l’on achète.

Il est aussi facile de se repérer en magasin en retrouvant le logo Aliments du Québec sur les emballages de vos pommes préférés.

Croquez en toute confiance, c’est bon pour votre santé et notre économie !

Allez visiter les producteurs proches de chez vous, une belle expédition gourmande à faire en famille !

En septembre relevez le Défi 100% LOCAL

Soyez locavores!

Relevez le Défi 100 % local en mettant plus de produits locaux dans votre assiette, et ce, durant tout le mois de septembre!

Le Défi est ouvert à tout le monde: c’est facile, ludique et ça soutient l’économie des régions du Québec. Choisissez vos défis du mois parmi une liste d’objectifs et recevez des outils et conseils durant tout le mois de septembre pour devenir encore plus locavore.

Défi 100% local  est une initiative des Tables de concertation bioalimentaire du Québec (TCBQ).

Mangeons Local ! Plus que jamais

Une initiative de l’UPA qui revient plus fort cette année !

L’UPA organise depuis près de 20 ans l’événement des Portes ouvertes sur les fermes du Québec, un rendez-vous qui rassemble annuellement autour de 100 000 personnes. Devant l’impossibilité de tenir une telle activité pendant la pandémie, l’idée est venue d’outiller les citoyens pour qu’ils puissent visiter les producteurs agricoles à l’année, que ce soit à la ferme, au marché public ou dans les entreprises de transformation.

Une campagne portée par des ambassadeurs d’ici

Afin d’inspirer la population à consommer localement, l’UPA a choisi de jumeler 16 personnalités québécoises issues de divers milieux à des régions qui ont une signification particulière pour elles. Chaque semaine, de la mi-juin à la mi-septembre, une ambassadrice ou un ambassadeur fera la visite d’un circuit régional et témoignera de son expérience sur les réseaux sociaux. Chacun s’est montré touché par la cause de l’achat local et s’est engagé à faire grandir cet élan d’amour pour nos agriculteurs.

Lien pour télécharger photo des ambassadeurs et les visuels de la campagne

https://www.upa.qc.ca/wp-content/uploads/filebase/UPA_MangeonsLocal_trousse_graphique.zip

Découvrez les 16 personnalités qui parcourront nos régions du Québec afin d’inviter la population à visiter les fermes d’ici!

Le mouvement de solidarité Mangeons local plus que jamais prend de l’ampleur et dépassera cet été les frontières du milieu agricole!

Kim Thúy Chef Jean-Luc Boulay Rémi-Pierre Paquin Les soeurs Boulay Marie-Eve Janvier Chef Paul Toussaint Philippe Laprise France Beaudoin David Goudreault-Auteur, etc. Brigitte Boisjoli Véronique Rivest Sommelière King Melrose Emmanuel Bilodeau Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)

Pour plus de détails -> https://bit.ly/3gy8BbW

Les institutions mangent local!

20, 21 et 22 septembre 2021

L’événement Les institutions mangent local! revient pour une 3e édition! 

Au service de garde à la petite enfance, à l’école, au cégep, à l’université, dans les établissements de santé, dans les cafétérias d’entreprises et dans les milieux de travail, du 20 au 22 septembre 2021, on fête les aliments locaux!

Toutes les institutions du Québec sont invitées à déployer de petites et grandes actions dans leur milieu pour faire connaître aux usagers l’importance de découvrir, cuisiner et déguster les produits du Québec!

 Les établissements participants pourront être éligibles à différents prix mis en jeu, pour un total de 8 000$. Joignez-vous à l’événement en inscrivant votre institution!

Ce projet est une initiative d’Aliments du Québec au menu et Équiterre,  avec le soutien du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

L’événement s’insère dans le cadre du Défi 100% local  en collaboration avec les Tables de concertation bioalimentaire du Québec (TCBQ).