Pâte à pizza maison

Pâte à pizza maison

Plats principaux
Préparation 10 minutes
Cuisson
Total
portions 2 pizzas (20 cm)
nutrition calories
La pizza est une recette de cuisine traditionnelle de la cuisine italienne, originaire de Naples à base de galette de pâte à pain, garnie de divers mélanges d’ingrédients (sauce tomate, tomates séchées, légumes, fromages, charcuteries, olives, huile d’olives, …) et cuite au four au bois.

Ingrédients  

Équipement

Préparation 

  • Dans un bol, mélanger l'eau, la levure et le sucre. Laisser reposer jusqu'à ce que la préparation mousse sur le dessus, environ 5 minutes.
  • Au batteur sur socle, travaillez avec le crochet à pétrir pour mélanger la farine et le sel. Actionner le robot à vitesse moyenne et ajouter le mélange de levure jusqu'à l'obtention d'une boule molle.
  • Retirer la pâte du bol et pétrir quelques minutes sur une surface propre en la farinant pour éviter qu'elle colle.
  • Déposer dans un bol légèrement huilé et couvrir d'un linge propre. Laisser la pâte gonfler environ 30 minutes dans un endroit tiède et sans courant d'air. La couper ensuite en deux.
  • Utiliser la pâte à pizza immédiatement ou la réfrigérer (moins de 48 heures), sinon la placer dans un sac hermétique et la congeler.
  • Cette recette permettra de préparer 2 pizzas de 20 cm (8 po).

Notes – conseils – trucs – astuces – découvertes

Étirez la pâte si vous souhaitez une croute plus mince à la cuisson.
Pour un version pizza sucré, facile, vous pouvez remplacer la sauce tomate par une sauce chocolat et ajouter des fruits de votre choix et des guimauves.

Produits en lien avec cette recette

Pâte à pizza maison

Oeufs bénédictine

Œufs bénédictine

Entrées
Préparation 20 minutes
Cuisson 20 minutes
Total 40 minutes
portions 4
nutrition calories
À l’occasion de la fête des mères pourquoi ne pas démarrer la journée avec un brunch savoureux.

Ingrédients  

Sauce hollandaise

Œufs

Préparation 

Sauce hollandaise :

  • Fouetter les jaunes d’œufs et le jus de citron dans un cul de poule.
  • Déposer le cul de poule sur une casserole d’eau frémissante (bain-marie). Attention, le bol ne doit jamais toucher l’eau.
  • Fouetter jusqu’à ce que l’appareil ait une texture mousseuse. Ajouter le beurre, un cube à la fois. Fouetter entre chaque addition.
  • La sauce épaissira graduellement. Fermer le feu et réserver la sauce dans le bol, sur le bain-marie.

Œufs :

  • Porter une grande casserole d’eau à ébullition. Ajouter le vinaigre et baisser le feu pour obtenir un faible frémissement.
  • Casser les œufs, un à la fois, dans un petit contenant, puis les glisser délicatement dans l’eau frémissante.
  • À l’aide d’une cuillère, rabattre doucement le blanc sur lui-même. Laisser pocher pendant 3-4 minutes.
  • Retirer les œufs de l’eau à l’aide d’une araignée et les déposer sur du papier absorbant.
  • Durant ce temps, faire griller les muffins anglais au grille-pain.
  • Déposer une tranche de jambon sur la moitié de muffins anglais grillée, puis un oeuf. Napper de sauce hollandaise et servir aussitôt.

Notes – conseils – trucs – astuces – découvertes

Il est possible de préparer les œufs à l’avance. Au sortir de l’eau chaude, simplement les mettre dans l’eau froide, avec des glaçons. Les égoutter et les poser sur du papier absorbant. Lorsque vous voulez les utiliser, vous n’avez qu’à passer les œufs dans l’eau frémissante quelques secondes, puis de procéder au montage. 
Vous pouvez remplacer le jambon par du saumon fumé et garnir d’herbes fraiches.

Produits en lien avec cette recette

Œufs bénédictine

Gougère coulante sauce Mornay

Gougère coulante sauce Mornay

Plats principaux
Préparation 30 minutes
Cuisson 16 minutes
Repos 10 minutes
Total 56 minutes
portions 50 unités
nutrition calories
Les gougères sont des spécialités bourguignonnes, faites de pâte à choux et de fromage, le fromage râpé étant mélangé à la pâte à choux encore tiède avant la cuisson. Voici une variante gourmande pour un apéritif ensoleillé.

Ingrédients  

Pour la Gougères

Pour la Sauce Mornay

Préparation 

Étape 1 : Gougères

  • Dans une casserole, faites chauffer le lait, l’eau, le beurre, le sel et le sucre. Au moment de l’ébullition, ajoutez la farine et la poudre de moutarde. Mélangez bien puis battez vigoureusement à l’aide d’un fouet. Continuez jusqu’à ce que la pâte forme une boule et qu’un « tapis » blanc apparaisse sur le fond de la casserole.
  • Au batteur sur socle muni de la feuille, travaillez la pâte en vitesse faible pour la faire refroidir. Ajoutez les œufs un à un. Raclez régulièrement le bord du bol pour que tous les ingrédients se mélangent bien. Lorsque la pâte est bien lisse et brillante, mettez-la en poche.
  • Préchauffez le four à 365°F (185°C).
  • Sur une plaque de cuisson munie d’un tapis Silpat®, pochez des gougères de 9 g environ. Parsemez-les de fromage râpé et enfournez pour 16 min. N’ouvrez surtout pas le four pendant la cuisson, ou les gougères perdront tout leur volume. Laissez reposer 10 min puis percez le fond des choux pour pouvoir les garnir de sauce.

Étape 2 : Sauce Mornay

  • Dans une casserole, portez le lait à ébullition. Faites fondre le beurre dans une autre casserole puis, lorsqu’il commence à grésiller, ajoutez la farine en une seule fois. Mélangez au fouet. Faites cuire le roux blanc quelques minutes en faisant attention de ne pas le colorer. Laissez refroidir puis versez le lait bouillant sur le roux froid en fouettant. Portez le tout à ébullition et laissez cuire quelques minutes afin d’épaissir la sauce. Retirez du feu, salez puis ajoutez les jaunes d’œufs et le fromage râpé. Laissez refroidir et réservez dans une poche à douille.

Étape 3 : Dressage et finitions

  • Après refroidissement, remplissez les choux avec la sauce Mornay. Servez tiède avec un trait d’huile d’olive et un peu de thym frais.

Grégory Marchand

Académie du Goût

Notes – conseils – trucs – astuces – découvertes

Sauce Béchamel & Sauce Mornay
La sauce béchamel, est une des sauces connues et appréciées, utilisée pour napper des macaronis, croque-monsieur, lasagnes et autres gratins. Simple à réaliser, il suffit de commencer par un « roux », c’est-à-dire un mélange de farine et du beurre sur feu doux, auquel on ajoute du lait.
À savoir : il n’y a PAS de fromage dans la Béchamel sinon… c’est une sauce… Mornay !
La sauce Mornay quant à elle n’est autre qu’une sauce Béchamel améliorée. En effet, on prend les mêmes ingrédients et on recommence : farine, lait, beurre, noix de muscade et on y ajoute du fromage ainsi que des jaunes d’œuf. (Astuce : ajoutez le fromage et les œufs en dernier.)

Produits en lien avec cette recette

Gougère coulante sauce Mornay

Gougère au petit épeautre

Gougère au petit épeautre

Plats principaux
Préparation 30 minutes
Cuisson 25 minutes
Total 55 minutes
portions 40 unités
nutrition calories
Les gougères sont des spécialités bourguignonnes, faites de pâte à choux et de fromage, le fromage râpé étant mélangé à la pâte à choux encore tiède avant la cuisson. Voici une variante gourmande pour un apéritif ensoleillé.

Ingrédients  

Appareil à gougères

Sauce Mornay

Préparation 

Étape 1 : Appareil à gougères

  • Dans une casserole, portez à ébullition l’eau avec le sel fin et le beurre en morceaux.
  • Retirez du feu et incorporez la farine tamisée. Mélangez à l’aide d’une spatule afin d’obtenir une pâte lisse. Remettez 3 min à dessécher sur le feu en remuant bien la masse, puis versez la pâte dans un cul-de-poule. Incorporez les œufs un par un. Finissez en ajoutant le gruyère râpé. Garnissez de l’appareil une poche munie d’une douille lisse n°10.

Étape 2 : Sauce Mornay

  • Faites chauffer le beurre dans une casserole et faites tiédir le lait en parallèle. Lorsque le beurre est bien mousseux, ajoutez la farine pour faire cuire le roux, puis versez le lait tiède progressivement sans cesser de fouetter. Continuez ainsi jusqu’à l’ébullition, puis ajoutez le sel, le poivre moulu et le comté râpé. Filmez au contact et entreposez au frais.

Étape 3 : Finitions et dressage

  • Pochez des petits choux sur une plaque antiadhésive, en laissant bien un espace entre eux. Préchauffez le four à 295°F (145°C (th. 5)). Dorez les choux à l’aide d’un pinceau trempé dans l’œuf battu. Saupoudrez de graines d’épeautre et de poivre moulu.
  • Enfournez pour 25 min environ.
  • Garnissez chaque chou de sauce Mornay à l’aide d’une poche munie d’une petite douille lisse. Servez tiède.

Alain Ducasse

Académie du Goût

Notes – conseils – trucs – astuces – découvertes

Sauce Béchamel & Sauce Mornay
La sauce béchamel, est une des sauces connues et appréciées, utilisée pour napper des macaronis, croque-monsieur, lasagnes et autres gratins. Simple à réaliser, il suffit de commencer par un « roux », c’est-à-dire un mélange de farine et du beurre sur feu doux, auquel on ajoute du lait.
À savoir : il n’y a PAS de fromage dans la Béchamel sinon… c’est une sauce… Mornay !
La sauce Mornay quant à elle n’est autre qu’une sauce Béchamel améliorée. En effet, on prend les mêmes ingrédients et on recommence : farine, lait, beurre, noix de muscade et on y ajoute du fromage ainsi que des jaunes d’œuf. (Astuce : ajoutez le fromage et les œufs en dernier.)

Produits en lien avec cette recette

Gougère au petit épeautre

Souris d’agneau confites et panais

Souris d’agneau confites et panais

Plats principaux
Préparation 25 minutes
Cuisson 1 heure 15 minutes
Total 1 heure 40 minutes
portions 4
nutrition calories
Pour la fin de semaine pascal, un incontournable : l’agneau !

Ingrédients  

Préparation 

  • Préchauffez le four à 520°F (270°C).
  • Placez les souris dans une cocotte.
  • Ajoutez les tranches de poitrine fumée, le laurier, l’ail en chemise, le romarin ainsi que les baies de genièvre et arrosez le tout de bière.
  • Faites cuire au milieu du four à 480°F (250°C) pendant 1 h en retournant les souris toutes les 20 min.
  • Pendant ce temps, épluchez le panais et les pommes de terre. Plongez-les dans une casserole d’eau bouillante et laissez-les cuire pendant 15 min.
  • Faites chauffer le lait entier avec la noix de muscade. Une fois le lait chaud, ajoutez les légumes cuits et mixez le tout avec l’huile d’olive.
  • À la fin de la cuisson, sortez la cocotte du four et enrobez les souris caramélisées de leur jus parfumé.
  • Servez chaud dans le plat de cuisson.

Carinne Teyssandier

Académie du Goût

Notes – conseils – trucs – astuces – découvertes

Le panais est légume racine au goût sucré qui se reconnait grâce à sa couleur blanche et à sa forme de carotte.
Modes de préparation et de cuisson pour l’agneau :
  • Rôtis : carré, épaule, gigot, gigot raccourci, selle 
  • Grillés ou poêlés : côtelettes, épigramme, brochettes, filet 
  • Braisés : épaule, gigot, collier, poitrine, haut-de-côte 
  • Bouilli : gigot (bouilli à l’anglaise)
L’agneau se cuit saignant (63 °C à cœur), rosé (68 °C) et à point (75 °C à cœur).
Pour bien conserver l’agneau, gardez-le au réfrigérateur ou en chambre froide entre 3 et 5 °C pendant 2 à 3 jours. Les morceaux doivent toujours être enveloppés afin d’’éviter leur dessèchement.

Produits en lien avec cette recette

Souris d’agneau confites et panais

Crabe des neiges et sa mayo

Crabe des neiges et sa mayo

Plats principaux
Préparation 15 minutes
Cuisson 6 minutes
Total 21 minutes
portions 4
nutrition calories
Avril est synonyme d’un incontournable du printemps : le crabe des neiges ! Profitons en avant qu’il soit trop tard, car la saison dela pêche est très courte !

Ingrédients  

Pour la Mayonnaise de base :

Préparation 

  • Dans une casserole, mettre l’eau, le bâton de citronnelle écrasé au couteau, le céleri, l’oignon, la feuille de laurier et le sel de mer et porter à ébullition. Laisser cuire 2 à 3 min.
  • Plonger le crabe des neiges dans le bouillon aromatique et cuire 4 à 5 min.
  • Retirer, ne pas passer sous l’eau froide, réserver dans un plat en enlevant l’excédent d’eau.
  • Servir.

Pour la mayonnaise de base :

  • Dans un bol, mélanger le jaune d’œuf et la moutarde au batteur à main.
  • Incorporer l’huile en filet, en continuant à fouetter à vitesse moyenne pour amorcer l’émulsion. Ajouter le reste de l’huile progressivement, toujours en filet sans cesser de fouetter, jusqu’à la quantité désirée.
  • Incorporer le sel et le poivre et le vinaigre.
  • Ajuster l’assaisonnement au goût.

Notes – conseils – trucs – astuces – découvertes

  • La chair du crabe des neiges est fragile et filandreuse, sa texture est fine avec un subtil goût de noisette. Salez l’eau de cuisson au minimum pour maintenir le goût salin et iodé du crabe, avec environ une cuillerée de gros sel de mer par litre.
  • Ne pas refroidir les crabes sous l’eau froide pour ne pas dénaturer le goût. Il vaut mieux vaut les laisser refroidir sur le plan de travail avant de les servir.
  • Pour faire des déclinaisons de votre mayo, ajoutez à la recette de base, les ingrédients ci-dessous (Source : Les Minettes)
Mayo ciboulette, bolet et fleur d’ail
  • ¼ tasse (60 ml) ciboulette, hachée
  • 1 c. à thé (5 ml) poudre de bolet (champignons sauvages au goût de noisette)
  • ½ c. à thé (2,5 ml) fleur d’ail
  • 1 c. à thé (5 ml) miel
Mayo estragon, ail noir et échalote
  • 1/3 tasse (80 ml) crème sure
  • 1 c. à soupe (15 ml) estragon, haché
  • 2 gousses d’ail noir, hachées
  • ½ échalote, hachée finement

Produits en lien avec cette recette

Crabe des neiges et sa mayo