Découvrez nos chefs

La brigade

Brodie Somerville

Montréal

Chef et propriétaire du restaurant Maynard, Brodie Somerville a un profil culinaire unique et varié, de la boulangerie à la cuisine gastronomique. Il s’inspire et combine les cuisines d’autour du monde, se spécialisant dans la cuisine végétalienne utilisant des produits locaux et saisonniers ainsi que des techniques anciennes telles que la fermentation et la salaison afin d’apporter de nouvelles saveurs.

Le Plateau abrite maintenant un lieu de restauration végétarienne.

Maynard, le dernier projet de Brodie Somerville, anciennement de la Cabane Au Pied de Cochon – ouvre aujourd’hui à l’angle des rues Prince-Arthur et Clark.

Végétarien lui-même, Somerville est nettement conscient de la pénurie de « malbouffe végétarienne » disponible à Montréal. Ainsi, après être tombé amoureux de la nourriture réconfortante du Sud au cours d’une année passée à Nashville, Tennessee, il est retourné en ville avec un plan : puiser dans un marché mal desservi à Montréal.

« J’ai passé assez de temps à cuisiner ce que les autres voulaient cuisiner », a déclaré Somerville à Eater Montréal. « Pour moi, ma nourriture préférée est la malbouffe et la nourriture du Sud. ». Maynard, qui peut accueillir de 12 à 18 personnes, vendra une gamme d’aliments frits par le seul service au comptoir. Le tofu frit (fait avec la même saumure de cornichon maison et les mêmes épices traditionnellement utilisées sur le poulet chaud de Nashville), le mac-n-cheese végétalien (fait avec de la levure nutritionnelle et de la moutarde) et les sandwichs au porc effiloché (faits avec des pleurotes) sont tous proposés. Mais si cela ne semble pas assez indulgent, Somerville vend également des sodas maison et des oreos frits – un dessert à la fois aussi américain qu’il en ait l’air et aussi difficile à trouver à Montréal que vous pouvez vous y attendre.

Les assiettes seront également livrées avec un tas de salade de chou, la plupart au prix d’environ 12 $ par.  Somerville dit qu’il garde le menu « intentionnellement minuscule » dans le but de laisser de la place pour les spéciaux et les variations saisonnières. Il espère également intégrer des clins d’œil à la cuisine québécoise dans la carte et a déjà l’intention de servir une poutine sans frites. La cuisine de Nashville « fonctionne simplement avec les palais québécois », dit-il.

Suivez Brodie Somerville : Instagram Site Internet

Brodie Somerville

Maynard