La tournée
DĂ©couvertes
Gourmandes




Les rencontres de Justine 🙂 đŸœ

NATURE SEREINE

C’est pour moi un rĂ©el honneur aujourd’hui de partager avec vous l’entrevue que j’ai fait avec mon amie Jo, propriĂ©taire de l’entreprise Nature Seraine. J’ai dĂ©couvert Joanie Nadeau sur les mĂ©dias sociaux il y a quelques mois et j’ai instantanĂ©ment Ă©tĂ© sĂ©duite par sa candeur, son sourire et la joie de vivre qu’elle dĂ©gage. ÂgĂ©e de 36 ans, cette originaire de St-Guillaume (oui oui lĂ  oĂč il y a la fromagerie du mĂȘme nom), a un parcours bien garni ! Partons Ă  la dĂ©couverte de cette entrepreneure gourmande et passionnĂ©e !

ENTREVUE :


 J.R. : Joannie, je suis vraiment contente de prendre le temps de te découvrir encore plus, quel est ton parcours professionnel, il me semble avoir compris que la création de ton entreprise était récente, raconte-moi ce que tu faisais avant :

J.N. : Ohhhhh la liste est trĂšs longue, j’ai Ă©tĂ© coiffeuse (vraiment pas longtemps), masso-kinĂ©sithĂ©rapeute, responsable d’un service de garde en milieu familial, designer d’intĂ©rieur puis j’ai animĂ© des ateliers culinaires dans des garderies. 

Haha! Le nouveau mot Ă  la mode pour dĂ©finir qui je suis est : multipotentielle

La vĂ©ritĂ© c’est que j’adore apprendre, je suis une fonceuse et malgrĂ© les obstacles de la vie, je sais me retourner ‘’sur un 10 sous’’. Pour moi l’important c’est d’aimer ce que l’on fait et aussi de respecter notre corps lorsqu’il nous envoie des signaux d’alarme d’épuisement physique ou mental.

J.R. : Quel a Ă©tĂ© l’Ă©lĂ©ment dĂ©clencheur? Qu’est-ce qui t’a fait dire « BON OKAY JE ME LANCE » ? 

J.N. : La maladie. La maladie qui ne passait pas. J’ai dĂ©cidĂ© de me crĂ©er une entreprise sur mesure afin de pouvoir continuer d’aider les gens Ă  ma façon tout en pouvant respecter ma santĂ© dĂ©ficiente. 

Je me suis donnĂ© le droit de m’enlever une certaine pression. J’adorais mon mĂ©tier de massothĂ©rapeute que je faisais depuis 17 ans, mais malheureusement avec mes problĂšmes de santĂ© c’était rendu impossible pour moi de donner autant Ă  mes prĂ©cieux clients tant de façon physique que mental quand moi je souffrais terriblement. 

Le fait de devoir souvent canceller les clients derniĂšre minute Ă©tait pour moi une source de stress et d’anxiĂ©tĂ© devenue ingĂ©rable. Par contre, je dois dire que j’avais une clientĂšle en or. Chacun comprenait la situation et je ne recevais aucun commentaire dĂ©sobligeant. C’était moi que ça rendait mal Ă  l’aise, la performante, l’intense au grand cƓur et l’empathique que je suis n’arrivais plus Ă  dealer avec cette rĂ©alitĂ©. Mais je vous l’ai dit plus tĂŽt, il me semble hein que j’étais trĂšs rĂ©siliente? Bah voilĂ , je me suis retroussĂ© les manches et HOP on se relĂšve. Avec ce nouveau travail je me permettais donc de pouvoir gĂ©rer mon horaire de façon beaucoup plus souple et de me reposer les jours de grandes douleurs et mettre les bouchĂ©es doubles le lendemain, tout simplement.

De plus, je ne me suis jamais vraiment vu comme une employĂ©e. DĂšs que j’ai terminĂ© mon Ă©cole secondaire, j’avais l’intention de devenir travailleuse autonome et de m’ouvrir un centre de santĂ©. Pour moi, il n’y a jamais vraiment eu d’autres options. Je ne me suis jamais vraiment posĂ© la question, le choix Ă©tait vraiment naturel en fait comme si cela avait toujours Ă©tĂ© une Ă©vidence pour moi.

J.R. : A quel moment est-ce que l’attrait pour les »herbes » dans ta vie ? 

J.N. : Les herbes Ă  leur stade plus ‘’brute’’ en tant que tel pas si longtemps. Je dirais il y a environ 3 ans lorsque j’ai dĂ©cidĂ© d’entamer mon cours en herboristerie/naturothĂ©rapie. C’est lĂ  que mon amour pour elles avec un grand A est nĂ©. Lorsque j’ai constatĂ© leurs grands pouvoirs infinis et leurs extrĂȘmes richesses. Mais j’utilise les plantes en huiles essentielles, teinture mĂšre et comprimĂ©s depuis environ 17 ans lorsque j’ai fait mon cours en massothĂ©rapie.

J.R. : Un cours en herboristerie, naturothĂ©rapie, ça pique ma curiositĂ©, quels sont les « Ă©tudes Â» que tu as derriĂšre la « cravate Â» ?

J.N. : J’ai suivi un cours en lancement d’entreprise alimentaire l’an dernier afin d’ĂȘtre en mesure de connaĂźtre les rouages de l’industrie alimentaire. J’y ai ensuite obtenu mon permis de transformation alimentaire entre autres. 

Comme j’avais toujours Ă©tĂ© dans les entreprises de service, pour moi le commerce de la vente et fabrication de produits Ă©tait totalement inconnu. Et il y a quelques annĂ©es, j’ai suivi un cours en massothĂ©rapie et kinĂ©sithĂ©rapie oĂč j’ai Ă©normĂ©ment appris dans le domaine des mĂ©decines alternatives. 

Je me considĂšre aujourd’hui comme naturothĂ©rapeute avec tout le bagage que j’ai acquis, mais je continu toujours les formations Ă  temps partiel Ă  l’Ă©cole de l’HerbothĂšque afin de dĂ©tenir ma certification d’herboriste-Naturopathe. 

Pour moi il est trĂšs important d’avoir une solide formation lorsque cela concerne la santĂ© des gens. Pour offrir des produits de qualitĂ©s, je me devais d’aller chercher les outils nĂ©cessaires afin de parfaire mes connaissances. Je n’ai jamais suivi de cours de cuisine Ă  proprement parler, mais je suis trĂšs autodidacte et j’ai toujours aimĂ© cuisiner. En Ă©tant dans l’univers de la santĂ© et du bien-ĂȘtre, la cuisine saine et savoureuse fait partie intĂ©grante de ce que j’essaie d’inculquer et transmettre aux gens.

 J.R. : A quel moment est-ce que l’attrait pour les »herbes » dans ta vie ? 

J.N. : Les herbes Ă  leur stade plus ‘’brute’’ en tant que tel pas si longtemps. Je dirais il y a environ 3 ans lorsque j’ai dĂ©cidĂ© d’entamer mon cours en herboristerie/naturothĂ©rapie. C’est lĂ  que mon amour pour elles avec un grand A est nĂ©. Lorsque j’ai constatĂ© leurs grands pouvoirs infinis et leurs extrĂȘmes richesses. Mais j’utilise les plantes en huiles essentielles, teinture mĂšre et comprimĂ©s depuis environ 17 ans lorsque j’ai fait mon cours en massothĂ©rapie.

J.R. : Un cours en herboristerie, naturothĂ©rapie, ça pique ma curiositĂ©, quels sont les « Ă©tudes Â» que tu as derriĂšre la « cravate Â» ?

J.N. : J’ai suivi un cours en lancement d’entreprise alimentaire l’an dernier afin d’ĂȘtre en mesure de connaĂźtre les rouages de l’industrie alimentaire. J’y ai ensuite obtenu mon permis de transformation alimentaire entre autres. 

Comme j’avais toujours Ă©tĂ© dans les entreprises de service, pour moi le commerce de la vente et fabrication de produits Ă©tait totalement inconnu. Et il y a quelques annĂ©es, j’ai suivi un cours en massothĂ©rapie et kinĂ©sithĂ©rapie oĂč j’ai Ă©normĂ©ment appris dans le domaine des mĂ©decines alternatives. 

Je me considĂšre aujourd’hui comme naturothĂ©rapeute avec tout le bagage que j’ai acquis, mais je continu toujours les formations Ă  temps partiel Ă  l’Ă©cole de l’HerbothĂšque afin de dĂ©tenir ma certification d’herboriste-Naturopathe. 

Pour moi il est trĂšs important d’avoir une solide formation lorsque cela concerne la santĂ© des gens. Pour offrir des produits de qualitĂ©s, je me devais d’aller chercher les outils nĂ©cessaires afin de parfaire mes connaissances. Je n’ai jamais suivi de cours de cuisine Ă  proprement parler, mais je suis trĂšs autodidacte et j’ai toujours aimĂ© cuisiner. En Ă©tant dans l’univers de la santĂ© et du bien-ĂȘtre, la cuisine saine et savoureuse fait partie intĂ©grante de ce que j’essaie d’inculquer et transmettre aux gens.


 J.R. : Es-tu une gourmande? Qu’aimes-tu manger ? Cuisiner? 

J.N. : Certainement que je suis gourmande. Mes plats prĂ©fĂ©rĂ©s sont sans contredit les tartares de saumon, les sushis et les plats de pĂątes. Je ne mange pas de viande, de produits laitiers et d’Ɠufs pour plusieurs raisons, mais j’adore et consomme du poisson et des fruits de mer. 

Je suis un peu ‘’fancy’’ cĂŽtĂ© nourriture. J’aime les bons plats raffinĂ©s, recherchĂ©s et avec un maximum de saveurs. D’ailleurs lorsque je cuisine, je peux facilement vider l’équivalent de 4-5 cuillĂšres Ă  thĂ© de chaque Ă©pice et fines herbes au lieu d’une seule. hihi 

J’ai une alimentation qui se dit hypotoxique. C’est le rĂ©gime du pionnier dans ce type d’alimentation qui est le docteur Seignalet en Europe et de Jacqueline LagacĂ© d’ici au QuĂ©bec qui en fait une vulgarisatrice et autrice de ce type de rĂ©gime afin d’aider les gens Ă  mieux se lancer.

 Ce n’est pas un rĂ©gime »pour perdre du poids ». C’est plutĂŽt une façon de m’alimenter de façon anti-inflammatoire ce qui m’a d’ailleurs aider a rĂ©duire ou carrĂ©ment supprimer certains symptĂŽmes de maladies chroniques.


J.R. : Qu’est-ce que signifie « NATURE SEREINE » ? 

J.N. : Pour moi, cela signifie la sérénité. 

J’avais envie que les gens qui se procurent mes produits puissent devenir plus sereins eux aussi. J’avais envie de souffler cette belle dose de sĂ©rĂ©nitĂ© aux autres que j’ai rĂ©ussi moi-mĂȘme Ă  retrouver durant ces derniĂšres annĂ©es parce que pour moi c’est le plus beau sentiment que l’on peut ressentir. 

Mon slogan est : La nature par les plantes. Donc pour moi il n’y a pas mieux placĂ© que la Nature pour rĂ©ussir Ă  nous rĂ©concilier avec la vie et faire face de façon plus douce aux bouleversements et Ă©preuves. Lorsque nous nous retrouvons en nature, il y ce grand calme qui vibre immĂ©diatement en nous et cette magnifique confiance que tout finira par bien aller qui nous emporte et nous soulĂšve, nous envahi. Les plantes ont Ă©normĂ©ment Ă  nous apporter. 

La nature c’est une mine d’or de petits trĂ©sors.

J.R. : Y a-t-il une phrase que tu ou te rĂ©pĂštes souvent et pourquoi ? 

J.N. : Je me rĂ©pĂ©tais souvent : Avec la douleur vient la force, mais aujourd’hui j’ai envie de te dire : Avec l’amour vient la force.


J.R. : Qu’est qui te rend unique toi et ton entreprise? 

J.N. : Le rĂ©el dĂ©sir d’aider les gens que cela parte de la voix de mon cƓur plutĂŽt que de ma raison. Mon empathie, mon Ă©coute, mon optimisme et ma grande rĂ©silience. Le fait que je suis facilement accessible pour ma clientĂšle afin qu’ils puissent me poser des questions sans gĂȘne et sans avoir peur de me dĂ©ranger. Ma grande conviction de pouvoir contribuer Ă  un monde meilleur en ayant comme valeurs d’entreprise l’écoresponsabilitĂ©, l’achat local, le respect des animaux, l’authenticitĂ© et d’offrir des produits de grande qualitĂ© pour le bien-ĂȘtre tant physique que mental de mes clientes.


 J.R. : Qu’est-ce qu’on te souhaite pour les annĂ©es Ă  venir tant perso que professionnellement ?

J.N. : En tant que perso ce serait de pouvoir enfin voyager, voyager et encore voyager. Pouvoir continuer de dĂ©couvrir le monde et toutes ses merveilles. La santĂ© aussi, car c’est ma prioritĂ© numĂ©ro 1 et de simplement pouvoir profiter de la vie. 

Pour la partie pro ce serait de continuer de me faire connaitre davantage, que les gens adhĂšrent au mouvement Nature Sereine et que cela fasse partie intĂ©grante de de leur vie. 

Cela me permettra donc de pouvoir un jour concrĂ©tiser la 2e partie du projet Nature Sereine mais ça pour le reste c’est un secret hihi. RĂ©ussir Ă  continuer d’inspirer les gens Ă  avoir une meilleure qualitĂ© de vie et de continuer de rĂ©pandre l’espoir afin que plus aucune femme ne se sente seule avec ses problĂšmes de santĂ©.


J.R. : Quel est ton produit coup de cƓur ? 

J.N. :  J’en ai trop, mais je dirais que c’est mon petit bĂ©bĂ©. Le premier produit Nature Sereine qui a vu le jour et c’est la tisane Douces Lunes. Pourquoi? Parce que je l’ai crĂ©Ă© pour soulager mes douleurs menstruelles lorsque j’avais d’énormes crampes utĂ©rines. En faite, c’est la raison d’ĂȘtre de mon entreprise : aider les femmes aux prises avec des ennuis de santĂ© et que la mĂ©decine traditionnelle n’offre aucune solution afin de soulager leurs souffrances.


Tu peux retrouver Joannie et sa super entreprise Nature Seraine :

Site web : www.naturesereine.ca (livraison offerte partout au Canada !)


Instagram :  www.instagram.com/nature_sereine

Facebook : www.facebook.com/naturesereine.ca

Chefs relié(s)

Justine Reid

Justine Cuisine

Autres articles et chroniques

Produits

Les algues ...

Cette semaine, nous allons parler d’Aliments du QuĂ©bec qui prennent petit Ă  petit une place non nĂ©gligeable dans notre alimentation. En effet nous allons parler […]

Concours

CONCOURS

10 ANS DE CHRONIQUE CULINAIRE, ÇA SE FÊTE EN GRAND ! Pour souligner les 10 ans d’antenne sur les ondes du O103.5 de Yoann Duroy, […]

Articles

Les huiles du Québec !

Les huiles, Ă©lĂ©ments incontournables en alimentation sont des liquides gras, visqueux, d’origine vĂ©gĂ©tale le plus souvent. Elles permettent de cuisiner et donnent du goĂ»t dans […]