La tournée
DĂ©couvertes
Gourmandes




Les rencontres de Justine 🙂 đŸœ

 Les Savoureux assaisonnements

IntimidĂ©e est le mot pour dĂ©crire la sensation qui m’habitait avant d’approcher Martine des assaisonnements les savoureux !!!

Devant la prestance et le parcours impressionnant de Martine, je me sentais toute petite. 

Il aura fallu que quelques minutes à peine pour que je constate à quel point c’est une femme en or, au cƓur tendre.

C’est avec joie que je t’invite Ă  dĂ©couvrir Martine, maman de deux grands garçons, ex-coiffeuse, Garrocheuse en Chef, femme Ă  l’humour savoureux, aux multiples talents et aux rĂȘves ambitieux !

Bonne Lecture !

J.R. : Martine, je suis curieuse, quel est ton parcours professionnel, de ce que j’ai compris, tu as toujours Ă©tĂ© passionnĂ© par la bonne bouffe, j’ai envie d’en connaĂźtre davantage sur cette passion qui t’habite et le chemin qui t’a menĂ© Ă  ouvrir une entreprise dans le domaine du service traiteur en 2012: 

M.C. : J’ai eu un service traiteur de plats prĂ©parĂ©s maison pendant 4 ans. 

AprĂšs 4 ans, j’avais fait le tour et j’ai fermĂ© mon entreprise. Par la suite, j’ai travaillĂ© avec Jacynthe RenĂ© ou je cuisinais des recettes pour son site web et pour les shootings photo de son bookzine.

Par la suite, j’ai travaillĂ© avec la directrice nationale de chez Oliviery oĂč je cuisinais et crĂ©aient des recettes avec leurs nouveaux produits lorsqu’ils les prĂ©sentaient aux acheteurs des banniĂšres comme Sobeys et MĂ©tro. 

Je suis NutrithĂ©rapeute de formation et lorsque je faisais du coaching, je suis devenue ambassadrice de Les Savoureux assaisonnements. 

Un jour, j’ai reçu un courriel disant que l’entreprise fermait. 

J’ai tout de suite contactĂ© les proprios de l’époque pour faire une offre d’achat. 

Et le 8 mars 2020, je devenais propriétaire de Les Savoureux. Oui oui, 5 jours avant le confinement total du Québec qui était le 13 mars 2020. (je vais me rappeler de cette date toute ma vie)

J.R. : Wow, c’est impressionnant de savoir que tu as fait l’acquisition DES SAVOUREUX par amour pour cette entreprise, explique-moi comment as-tu vĂ©cu ce processus, avec ton conjoint, intĂ©rieurement 
 ? C’était en mars 2020 (ce fameux mois), comment est-ce que ce choix a impactĂ© votre confinement?

M.C. : Au dĂ©part c’était mon projet et mon conjoint n’était pas dans l’équation. Mon conjoint est chasseur de tĂȘte et dĂ» Ă  la COVID, il a perdu son emploi momentanĂ©ment. Comme les gens Ă©taient confinĂ©s et cuisinaient beaucoup, nous avons eu Ă©normĂ©ment de commandes et l’entreprise a pris une expansion fulgurante. Il est donc restĂ© avec moi dans l’entreprise et fait des contrats ici et lĂ  de recrutement.

J.R. : Est-ce que tu te qualifies comme une entrepreneure dans l’ñme ? 

Avais-tu le rĂȘve d’ĂȘtre en affaire avec ton conjoint depuis longtemps ? 

M.C. : Moi et mon conjoint en sommes Ă  notre deuxiĂšme entreprise ensemble. Nous savons travailler ensemble et nous sommes hyper complĂ©mentaires. Un couple parfait pour l’entrepreneuriat đŸ™‚

J.R. : As-tu été te perfectionner (suivre des cours en entrepreneuriat / cuisine ou autre ) ?

M.C. : Je suis une formation en entrepreneuriat (Les Paillettes[1]) depuis 3 ans. Cette communautĂ© m’aide Ă  rester focus sur mes objectifs et me structurer. Car, parfois, je manque de structure et ça peut me nuire un peu. 

Les Paillettes[1]) depuis 3 ans. Cette communautĂ© m’aide Ă  rester focus sur mes objectifs et me structurer. Car, parfois, je manque de structure et ça peut me nuire un peu. 


[1] Les Paillettes c’est un mouvement fondĂ© par MĂ©lissa Normandin Roberge, mentore, entrepreneure, confĂ©renciĂšre, auteure, maman et experte en paillettes, qui vise Ă  amener le plus grand nombre de femmes Ă  prendre conscience de leur unicitĂ© et de leur puissance. (RĂ©fĂ©rence : https://www.paillettesinc.com/ )

J.R. : Nous avons eu la chance de vous voir toi Ă  l’Ɠil du dragon, racontez-nous votre expĂ©rience et qu’est-ce que ça change pour vous dĂ©sormais de compter Nicolas Duvernois [1] comme partenaire ?

M.C. : Cela a Ă©tĂ© une des plus belles expĂ©riences de notre entreprise. Ça ouvre les portes sur plusieurs volets d’une entreprise. Ouverture de plusieurs nouveaux comptes, plusieurs nouveaux abonnĂ©s sur nos rĂ©seaux sociaux, nouvelles collaborations Ă  venir, visibilitĂ© accrue, etc


Visionner le passage Ă  l’émission en cliquant ici 

J.R. : Combien d’employĂ©s compte la compagnie Ă  ce jour? 

M.C. : Cinq employĂ©s incluant moi et mon conjoint. Nous sommes une petite Ă©quipe productive et nous avons beaucoup de plaisir Ă  travailler ensemble. La sƓur de mon conjoint travaille avec nous depuis le dĂ©but et elle Ă©tait Ă©galement avec nous dans notre autre entreprise. J’ai mes fils qui travaillent avec nous aussi. 

J.R. : Quelle est la date de fondation ?

M.C. : Achat : 8 mars 2020 (je tenais Ă  ce que la signature de la vente soit Ă  la journĂ©e de la femme đŸ˜Š) L’entreprise a d’abord Ă©tĂ© fondĂ©e en 2018 par Mireille et Jean-Michel Farley.

J.R. : A quel moment est-ce que l’attrait pour les »Ă©pices » entre dans ta vie ? 

M.C. : C’est trĂšs drĂŽle, car lorsque j’ai achetĂ© cette entreprise une amie m’a rappelĂ© qu’il y a une dizaine d’annĂ©es, je voulais me lancer dans les mĂ©langes d’épices. J’ai toujours fait mes mĂ©langes d’épices maison du plus loin que je me souvienne. 


[1] Nicolas est le PrĂ©sident fondateur de Duvernois, le plus important producteur indĂ©pendant de spiritueux au Canada. Leader visionnaire et crĂ©atif, il est trĂšs impliquĂ© dans la communautĂ©. Auteur de deux best-sellers Entrepreneur Ă  l’état Pur. (RĂ©fĂ©rence : https://www.duvernois.com/fr/nicolasduvernois/ )

J.R. : Y a-t-il une phrase que tu ou te rĂ©pĂštes souvent et pourquoi ? 

M.C. : C’est surtout des questions que je pose. C’est mon amie Karine Champagne[1] qui m’a montrĂ© Ă  poser des questions et d’ĂȘtre attentive aux rĂ©ponses. 

  • Comment puis-je faire croĂźtre mon entreprise ?
  • Quelle serait ma contribution dans cette entreprise ?
  • Comment puis-je ĂȘtre encore plus crĂ©ative ?

Voyons voir les possibilitĂ©s qui s’ouvriront Ă  moi đŸ™‚

J.R. Qu’est qui te rend unique toi et ton entreprise? 

M.C. : Nous devions nous dĂ©marquer assez rapidement, car les entreprises d’épices il en existe BEAUCOUP et ce sont de gros noms tel que : Dion, Bocoq, Club house, Épicure, etc


Nous nous dĂ©marquons entre autres avec nos appellations biologiques et sans sucre. Aussi, nous sommes trĂšs prĂ©sents sur Facebook, IG et Tik Tok pour prĂ©senter des recettes afin d’utiliser nos mĂ©langes. 

J’offre Ă©galement des formations pour optimiser son congĂ©lateur et tout ce qui englobe la cuisine. EfficacitĂ© en cuisine, rangement de la cuisine, etc. 

J.R. : Ă€ quoi ressemble ton quotidien depuis que tu as ton entreprise?

M.C. : Mon quotidien est une surprise chaque jour. Je me laisse porter par mes envies. Lorsque je me sens crĂ©ative, je reste Ă  la maison pour travailler dans ma cuisine. Et lorsque je ne me sens pas dans ma crĂ©ativitĂ©, je vais plutĂŽt Ă  l’atelier pour faire de la comptabilitĂ©, de la production, etc.. C’est surtout ma crĂ©ativitĂ© qui guide mon quotidien hihihi !


[1] Karine Champagne est une ex-lectrice de nouvelles, dĂ©sormais Monitrice de Camps de jour terrestre. Sa mission : faciliter la vie sur terre et crĂ©er encore plus de possibilitĂ©. 

(RĂ©fĂ©rence : https://www.karinechampagne.ca/site/about )


J.R. : As-tu une anecdote cocasse Ă  nous raconter concernant ton entreprise ?

M.C. : Lorsque nous avons repris les guides de l’entreprise, nous n’avions plus d’inventaire, car les anciens proprios avec tout liquidĂ©. DĂ©but avril, un article sur Les Savoureux est publiĂ© dans le journal La Presse et les commandes se sont mises Ă  entrer Ă  la tonne. 

Comme nous Ă©tions en confinement, nous n’avions pas beaucoup d’inventaires. Heureusement nous Ă©tions classĂ©s comme « service essentiel Â» et nous avons pu commander ce qui nous manquait. Mais nous avons dĂ» ĂȘtre extrĂȘmement crĂ©atifs, car les dĂ©lais de livraison de nos sachets, pots, couvercles, Ă©tiquettes Ă©taient trĂšs longs. Nous avons travaillĂ© jour et nuit pendant au moins deux semaines afin d’ĂȘtre en mesure d’envoyer les milliers de commandes reçues. 

Pendant ces deux semaines, nous Ă©tions si heureux d’avoir eu toutes ces commandes et tellement en gratitude. Mais doux JĂ©sus que nous Ă©tions stressĂ©s d’ĂȘtre en mesure d’envoyer toutes les commandes. 

J.R. : Tu es certainement une gourmande
 Qu’aimes-tu manger ? Cuisiner ?

M.C. : Je suis une gourmande
 surtout d’aliments salĂ©s.  J’aime manger de tout, mais notre mission est vraiment de faire des repas rapides et savoureux. Je n’aime pas cuisiner les desserts, je ne peux mĂȘme pas dire pourquoi. Je pense que c’est que nous devons ĂȘtre plus prĂ©cis et j’aime cuisiner instinctivement. 

J.R. : Qu’est-ce qu’on te souhaite pour les annĂ©es Ă  venir tant perso que pro ?

M.C. : De continuer Ă  ĂȘtre aussi crĂ©ative afin d’amener mon entreprise Ă  un autre niveau. 

De toujours avoir du plaisir dans mon entreprise. Pour moi le plaisir et le rire doivent toujours ĂȘtre au premier rang. 
 
J.R. : Quel est ton produit coup de cƓur ?

M.C. : Trop difficile de rĂ©pondre Ă  cette question, c’est comme me demander lequel de mes enfants je prĂ©fĂšre hihihi! Je les aime tous Ă©gaux, mais de façon diffĂ©rente sur diffĂ©rent aliment. 

Pour dĂ©couvrir les « enfants Â» savoureux de Martine :

FACEBOOK

INSTAGRAM

Chefs relié(s)

Justine Reid

Justine Cuisine

Recettes relié(s)

Autres articles et chroniques

Produits

Les algues ...

Cette semaine, nous allons parler d’Aliments du QuĂ©bec qui prennent petit Ă  petit une place non nĂ©gligeable dans notre alimentation. En effet nous allons parler […]

Podcast

PA vous parle de biĂšre đŸ»

lPA Podcast S02E29 – Des invitĂ©s improvisĂ©s lors du 3Ăšme anniversaire de Sir John ! đŸș Une jasette improviser lors de la journĂ©e du 3e […]

Articles

Le chanvre ...

Cette semaine, nous allons parler d'Aliments du Québec réalisés à partir du chanvre alimentaire. On qualifie aussi le chanvre comme un super aliment de par ses qualités nutritionnelles exceptionnelles, il est notamment riche en oméga-3 et en protéines.