La tournée
DĂ©couvertes
Gourmandes




Les rencontres de Justine 🙂 đŸœ

Rose des champs

Aujourd’hui, j’ai la joie de vous prĂ©senter Karine Martineau, que son entourage surnomme Sunshine, de l’entreprise Rose Des Champs, entreprise qui a d’abord Ă©tĂ© fondĂ©e par Claire, sa maman ! Karine assure dĂ©sormais la direction 2.0 de l’entreprise.

Femme dans la trentaine, mĂšre de deux enfants, gĂ©nĂ©reuse et ayant Ă  cƓur le bien-ĂȘtre des gens, Karine est certainement le genre de personne qui ajoute de la douceur dans le quotidien de ceux qui l’entourent ! 


Karine, dis-moi quel est ton parcours professionnel ?

Qu’est-ce qui t’a amenĂ© Ă  souhaiter reprendre le flambeau de l’entreprise familiale ?

Je dirais que c’est vraiment le rĂ©sultat de beaucoup d’évĂ©nements


Ça a commencĂ© doucement suite Ă  un voyage de 2mois Âœ en pack sac au PĂ©rou et en Équateur. J’ai travaillĂ© 1 an pour ma mĂšre pour Rose des Champs (ventes, rĂ©seaux de distribution, cueillette des roses, fabrication des produits, kiosques et plus
).

Lorsque j’ai commencĂ© Ă  Ă©prouver des difficultĂ©s financiĂšres, je me suis tournĂ©e vers le monde du « bureau Â», pour obtenir un peu plus de stabilitĂ©. 

Puis est venue la naissance de mon premier enfant, ThĂ©odore, qui a aujourd’hui 4 ans. C’est Ă  ce moment que je me suis permis de ralentir et de connecter davantage avec moi-mĂȘme.

Puis je suis retournĂ©e en milieu de bureau jusqu’à l’annonce de ma deuxiĂšme grossesse qui s’est avĂ©rĂ©e ĂȘtre un cadeau drĂŽlement emballĂ©. À la veille de l’annonce du confinement, mon corps m’apprenait que cette grossesse venait d’ĂȘtre interrompue par une fausse couche. 

C’est Ă  ce moment que je me suis posĂ© cette question : suis-je rĂ©ellement en train de vivre la meilleure version de moi-mĂȘme ?

Ça Ă©tĂ© mon dĂ©clencheur, je savais que je souhaitais ĂȘtre entrepreneure depuis longtemps, chaque chose que j’étudiais, je me m’imaginais dĂ©marrer une entreprise avec ce que je venais d’apprendre 
 Loin de me douter que ce rĂȘve se concrĂ©tiserait aux cĂŽtĂ©s de ma mĂšre avec l’entreprise Rose des Champs, qui avait vu le jour en 2007 .

La vie nous a envoyĂ© un parfait « timing Â», ma mĂšre Ă©tant encore en pleine santĂ©, je dispose de plusieurs annĂ©es Ă  ses cĂŽtĂ©s pour pleinement apprendre de son expertise au niveau de la production et transformation de la rose.

Quelques mois plus tard, je suis tombĂ©e enceinte de Eva, qui a aujourd’hui un an ! J’aime dire que c’est son apparition dans mon ventre qui m’a procurĂ© l’énergie de tout mettre en place les bases de l’entreprise dans Charlevoix.


Je suis curieuse, comment se déroule ton apprentissage face à la Rose ?

J’ai appris avec ma mĂšre un peu comment faire les produits, mais initialement ce qui m’a fait et fait vibrer le plus dans l’entreprise c’est l’eau de rose. 

Un produit tellement naturel que l’on peut utiliser autant en cosmĂ©tique qu’au niveau alimentaire. C’est vraiment elle et son ex-conjoint au dĂ©part qui m’ont montrĂ© comment utiliser un alambic (appareil destinĂ© Ă  la distillation) et j’ai eu le plaisir d’en acheter deux nouveau qu’on a du apprendre Ă  connaitre et apprivoiser. Vive YouTube hihi ! 

Pour la partie alimentaire, c’est vraiment ma mĂšre, la cheffe crĂ©atrice qui a Ă©tudiĂ© des annĂ©es de façon autodidacte avec des livres sur la rose et navigant un peu sur Google pour trouver des recettes et les essayer
 Mais comme elle dirait, internet n’était pas ce qu’il est aujourd’hui.

Sa toute premiĂšre recette est basĂ©e sur celle que ma grand-mĂšre qui lui a montré 

Lorsqu’elle Ă©tait enfant, Claire (ma mĂšre) est tombĂ©e en amour avec la rose aprĂšs avoir goutĂ© la recette de miel de rose de sa mĂšre. Elle a dĂ©couvert que non seulement la rose est belle, douce et sent bon, mais qu’elle a aussi trĂšs bon goĂ»t.

Qui a choisi le nom « ROSE DES CHAMPS Â» et pourquoi ? 
Ma mùre et son conjoint du temps, lorsqu’ils avaient leur premier 4 acres de roses.

Le nom de l’entreprise me convenait parfaitement lorsque j’ai achetĂ© l’entreprise surtout lorsque ce qui me faisait vibrer c’était d’imaginer que nous allions planter un champ de rose Ă  Charlevoix. 

Ce que nous avons rĂ©alisĂ© cet Ă©tĂ© avec l’aide d’une vingtaine de personnes.

Combien d’employĂ©s compte l’entreprise Ă  ce jour ? 

Ma mĂšre, moi et quelques contractuels pour nous supporter dans la fabrication des produits alimentaires, gestion de projet Ă  Charlevoix, de l’aide occasionnel pour le champ de rose, une personne pour les rĂ©seaux sociaux, une personne pour embouteiller les produits cosmĂ©tiques Ă  l’atelier, une personne pour l’expĂ©dition des commandes, et ce n’est qu’un dĂ©but. On opte aussi pour le principe du Woofing pour la cueillette, oĂč en Ă©change de son temps, on assure le logis et la nourriture du travailleur.

Qu’est qui te rend unique toi et ton entreprise ? 

L’entreprise elle-mĂȘme : Rose des Champs, c’est une entreprise unique qui fabrique une gamme complĂšte de produits cosmĂ©tiques et alimentaires Ă  la rose et cultive des roses dans la belle rĂ©gion de Charlevoix, dans le respect de la nature.

Je dirais que mon parcours l’est aussi, tout comme chaque personne est unique.

As-tu une anecdote cocasse Ă  nous raconter concernant ton entreprise ?

Il y en a tellement
 dans la conciliation famille / travail dans le champ de rose, je te dirais que planter des roses avec une petite tannante dans le champ de rose, ou cueillir des roses avec mon garçon qui s’amuse, planter des roses a 8 mois de grossesse, etc.


À quoi ressemble ton quotidien depuis que tu as ton entreprise?

Jamais pareil et c’est ce que j’aime ! Beaucoup de cycle de haut et de bas et j’apprends de plus en plus à profiter des cycles de la vie !

Quel est ton produit coup de cƓur ?

Eau de rose !

Qu’est-ce qu’on te souhaite pour les annĂ©es Ă  venir tant perso que pro?

Inspirer des milliers et des milliers de personnes Ă  s’aimer !

Y a-t-il une phrase que tu ou te rĂ©pĂštes souvent et pourquoi ? 

Ces temps-ci : Un geste Ă  la fois vers l’Amour de soi. 

L’Amour ça commence par soi et c’est la base pour voir sa lumiĂšre intĂ©rieure et ressentir le bonheur au quotidien. 

La rose est l’un des outils que j’utilise au quotidien pour me rappeler de prendre soin de moi.        

Suffit souvent d’un seul petit geste pour lancer un petit mouvement d’amour de soi dans sa journĂ©e       

Exemple : Si j’ajoute de l’eau de rose Ă  mon smoothie le matin, ça me rappelle de prendre soin de mon visage avec l’eau de rose et le sĂ©rum de rose, et ensuite peut-ĂȘtre de marcher pour aller porter les enfants Ă  la garderie et peut-ĂȘtre aprĂšs qui sait… M’étirer, faire du yoga, du jogging ou mĂ©diter, etc.                                         


Instagram 

Facebook 

Chefs relié(s)

Justine Reid

Justine Cuisine

Recettes relié(s)

Autres articles et chroniques

Actualités

Le MarchĂ© des Saveurs du Bas-Saint-Laurent ❗

Encore une fois cette annĂ©e, le MarchĂ© des Saveurs du Bas-Saint-Laurent organisĂ© par l’Association Les Saveurs du Bas-Saint-Laurent est de retour et se tiendra du 2 au 5 dĂ©cembre, […]

Podcast

PA vous parle de biĂšre đŸ»

S02E39 – Frontibus …. neztibus, mentonbus… đŸș Prendre le temps de dĂ©couvrir ou re-dĂ©couvrir Microbrasserie Au Frontibus une biĂšre Ă  la fois. J’ai eu la […]

Actualités

IGA lance un accĂ©lĂ©rateur pour les entreprises !ïżŒ

Plus de produits du QuĂ©bec sur les tablettes, IGA lance l’AccĂ©lĂ©rateur local IGA. Une initiative qui permettra d’accompagner et de soutenir des entreprises du QuĂ©bec, dans le dĂ©veloppement de […]