La tournée
Découvertes
Gourmandes

Les produits à base de drêche ❗️

Encore une fois cette semaine, on continu de parler de nouveaux Aliments du Québec avec les produits à base de drêche. En effet, a

Avec toutes les bières artisanales qui voient le jour chaque année, la multiplication des microbrasserie et l’arrivée des distilleries au Québec, il en résultes des déchets, la drêche. Et on peut dire qu’on en crée au Québec!

Il s’agit des résidus céréaliers solides issus de la production brassicole qui constituent des sous-produits qui peuvent être revaloriser dans un contexte d’économie circulaire où la revalorisation des déchets est de mise et permet le développement de nouveaux marchés.

Mais savez-vous ce qu’est la drêche ?

Pour brasser votre bière préférée, les brasseurs utilisent principalement 4 ingrédients : le malt, l’eau, le houblon et les levures. La drêche, sous-produit de l’industrie des boissons alcoolisées et des biocarburants, est le résidu du malt issu du brassage de ces quatre éléments.

En effet, les drêches sont des résidus du brassage des céréales, et sont généralement utilisés pour l’alimentation animale. Elles sont principalement issues des brasseries et des distilleries fabricant des alcools et le bioéthanol, et correspondent à l’ensemble des éléments non solubles qui restent après la fermentation et transformation de l’amidon des grains en alcool. Les drêches sont principalement produites à partir de l’orge, du blé ou du maïs. 

Elles constituent un aliment riche en énergie, en protéines et en minéraux utilisé pour nourrir les ruminants, tant pour l’engraissement que la production laitière. 

Le seul bémol est que la drêche humide est active bactériologiquement lorsqu’elle est retirée des cuves de brassage. Il faut donc la récupérer et l’utiliser rapidement, ce qui crée des enjeux de logistique et d’approvisionnement.

Tous les brasseurs artisanaux ne connaissent pas des agriculteurs qui ont besoin de nourritures pour leur bétail proche de leur exploitation. Même si on en utilise pour l’alimentation animale, beaucoup de ces quelque 39 millions de drêches générées annuellement aboutissent au compost ou à la poubelle. Une industrie a donc été créée autour de la drêche qui peut être transformée en biscuit, en pain et même en petite gâterie pour chien.

Pour information, 10 litres de bière consommé lors d’un 5 à 7 vont avoir généré 2 kg de drêches ! Si on multiplie ça, un hectolitre (100 litres) de bière donne 20 kg de drêches. En 2018, on a produit 1,94 milliard d’hectolitres à travers le monde. On a terminé l’année avec 38,8 millions de drêches. Ça fait beaucoup de déchet et de sous-produits à revaloriser.

Trois entreprises de trois régions différentes ont décidé de se positionner sur ce créneau en proposant des produits revalorisés avec des Aliments préparé au Québec, on a : 

REBON qui est le premier projet d’une jeune compagnie Alice & Ambre Inc. (Lanaudière), une fabrique de plaisirs et de saveurs durables. Sa mission est de valoriser et recycler les co-produits alimentaires pour créer des produits sains, gourmands et naturels. C’est avec les résidus du brassage de bière (appelés drêches) qu’ils ont décidé de commencer cette aventure gourmande : valoriser des déchets en délicieux produits alimentaires, bons en goût et bons pour la santé avec des craquelins à base de céréales maltées revalorisées de différentes saveurs. Alice et Ambre, c’est tout simplement le prénom des deux filles des fondateurs de l’entreprise. « Volontaires, gourmandes et engagées dans la défense de l’environnement, Alice et Ambre sont leur source d’inspiration, chaque jour ».

Retrouvez les produits Rebon chez : Dépanneurs spécialisés, épiceries, boulangeries, fromageries, etc.

Stillgood (Montréal) quant à elle est une entreprise zéro-déchet qui a pour mission de réduire le gaspillage alimentaire en revalorisant des ingrédients d’entreprises locales pour les transformer en collations délicieuses. Ils sont entourés d’organisations et de producteurs locaux qui refusent de voir leurs aliments à la poubelle. La collaboration est l’ingrédient clé derrière Still Good et c’est grâce à cela qu’ils concoctent et proposent de délicieux produits sur le marché.

Drasca (Montérégie) c’est deux amoureux, de la bière et de la nature. Julien et Julie. Julien est urbaniste, spécialisé en développement durable et mixologue et Julie elle, est issue d’une famille de pâtissier-chocolatier, métiers dont elle est diplômée. Ces différentes compétences se sont ainsi retrouvées unis dans cette entreprise écoresponsable. Chez Drasca, nous surcyclons les drêches (céréales) issues du brassage de la bière québécoise en les transformant en craquelins savoureux, sans cholestérol et avec plus de 90% de matières premières québécoises. Ils ont décidé d’introduire les drêches de microbrasseries dans leurs aliments car c’est un co-produit qui gagne à être connu, riche en fibres, protéines végétales, minéraux et prébiotiques ! Les aliments à base de drêche contribuent à une alimentation saine et une planète plus verte. Pour produire 1000 litres de bière, c’est 300 kilos de drêches (d’orge) qui sont généralement jetées. Avec 300 kilos de drêches, on peut faire près de 700 kilos de crackers. C’est donc une solution novatrice pour les revaloriser tout en privilégiant l’emploi de matières premières locales.

Osez et découvrez les Aliments du Québec !

Encore une fois une manière simple de se repérer dans vos achats est de repérer les logos Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec et leurs déclinaisons BIO.

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE : D’OÙ VIENT LA DRÊCHE?

Les grains, typiquement de l’orge, sont au cœur de la fabrication de la bière.  Après le processus de maltage, les céréales sont concassées et brassées dans de l’eau chaude. Ensuite, on les filtre pour en récolter un liquide sucré, le moût. Ce liquide continuera doucement sa route vers ta pinte d’ambrée grâce au savoir-faire des artisans et artisanes de ta région. De l’autre côté de la filtration, on se retrouve avec des résidus de malt. Ces résidus, les drêches, représentent 85 % des produits dérivés de l’industrie de la bière. 

Autres articles et chroniques

Produits

Les algues ...

Cette semaine, nous allons parler d’Aliments du Québec qui prennent petit à petit une place non négligeable dans notre alimentation. En effet nous allons parler […]

Événements

Rémi Lemieux & Le Cuisinomane

vous invitent à « Goûtez le Québec » ! À travers une tournée gastronomique à travers le Québec Rémi Lemieux (Le Norest) Tommy Dion (Le […]

Actualités

67ème gala national de la SCCPQ. 

« La relève de demain : une profession, une norme, une même fierté ! ».  La relève, c’est le thème qui a été choisi pour le 67ème gala de la […]